Vidéo associée: 

ONU : l’usage du gaz sarin en Syrie confirmé, pas d’impunité pour les responsables

Corps: 

Il y a bien eu utilisation d’armes chimiques en Syrie, sur une échelle relativement grande et contre des civils. Le rapport des inspecteurs de l’ONU est “effrayant”. Ban Ki-moon le secrétaire général de l’ONU parle de crimes de guerre. “C’est l’utilisation la plus significative d’armes chimiques contre des civils depuis Saddam Hussein en 1988 et la pire utilisation d’armes de destruction massive du 21ème siècle.”

L’attaque au gaz sarin de Ghouta en aôut dernier ne fait aucun doute mais Ban Ki-moon n’accuse personne. Il affirme cependant qu’il n’y aura pas d’impunité, que les responsables devront rendre des comptes et seront traduits devant la justice internationale.

Les massacres et les combats doivent cesser en Syrie dit-il pour mettre fin je cite “au cortège d’horreurs” des deux côtés.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/09/2013
Publicité

Contenus sponsorisés