Vidéo associée: 

Ondes gravitationnelles : Einstein avait raison !

Corps: 

Une découverte cruciale dans le monde de la physique. Pour la première fois, des ondes gravitationnelles venues de l'espace ont été détectées et observées directement sur Terre. Cette découverte confirme une prédiction faite il y a cent ans par Albert Einstein. L'intérêt : observer autrement l'Univers. L'annonce a été faite ce jeudi, mais l'expérience remonte au 14 septembre dernier.

A Washington le directeur du LIGO, le laboratoire à l'origine de la découverte, David Reitze, s'enthousiasme. 'Ce qui est vraiment excitant, c'est ce qui va venir après', dit-il. 'Il y a 400 ans, Galileo a tourné son téléscope vers le ciel et a ouvert l'ère de l'observation moderne de l'astronomie. Ce que nous faisons est d'une importance similaire. Nous ouvrons une fenêtre sur l'univers, la fenêtre de l'astronomie gravitationelle'.

Pour traquer ces ondes furtives, des outils gigantesques ont été construits aux Etats-Unis mais aussi en Europe, près de Pise en Italie. Des capteurs, appelés interféromètres, qui se composent de bras longs de plusieurs kilomètres. A l'intérieur, un faisceau laser se réfléchit à chaque extrémité sur des miroirs.

Les ondes gravitationnelles sont d'infimes déformations de l'espace-temps qui se propage dans l'Univers à la vitesse de la lumière. Elles sont causées par des événements titanesques comme des trous noirs ou des étoiles à neutron. Selon la NASA, 'détecter ces ondes permettrait de remonter à la première milliseconde du Big Bang'.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/02/2016
Publicité

Contenus sponsorisés