Vidéo associée: 

Offrandes contre protection, la Bolivie fête ses morts

Corps: 

En Bolivie comme dans de nombreux pays d’Amérique du Sud, c’est en musique et en couleurs qu’on honore ses défunts. Leur crâne ou natitas sont allors décorés, ils sont ici symboles de protection.
Habituellement conservés à la maison, ils sont exposés au grand jour une semaine après la Toussaint.

Au cimetière général de La Paz, les fidèles font des offrandes à leurs natitas, fleurs, bonbons, feuilles de coca , cigarettes ou alcool dans l’espoir de faire venir à soi la bonne fortune.

L‘église catholique ne cautionne pas cette tradition mais les croyants remplissent les églises et remercient les crânes qu’ils croient les avoir aidés tout au long de l’année. “Il s’appell Basilo explique une Bolivienne en montrant le crâne de son ancêtre. Il prend soin de notre maison, il a fait en sorte que nous ayons assez d’argent. “

A La Paz , la célébration qui avait lieu le 9 novembre gagne en popularité et s‘étend désormais sur plusieurs jours.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/11/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité