Vidéo associée: 

Offensive des armées africaines sur Boko Haram

Corps: 

L'armée nigériane assure avoir tué plus de 300 combattants de Boko Haram en reprenant cette semaine la ville de Monguno, dans l'État de Borno, dans le nord-est du pays. De son côté, l'armée camerounaise focalise son attention sur Fotokol, la ville proche de la frontière avec le Nigeria que la secte islamiste avait attaquée au début du mois.

Le major de l'armée camerounaise Belthus Kwene explique que 'Fotokol est un point névralgique, parce qu'il permet de lier l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale.'
Les tensions avec Boko Haram se concentrent sur la zone frontalière située au sud du lac Tchad, entre le Nigeria, le Tchad et le Cameroun. Les armées des trois pays ainsi que celle du Niger sont désormais directement impliquées dans les combats contre la secte nigériane qui multiplie les attaques depuis deux semaines. Le leader de Boko Haram, Aboubakar Shekau, promet pour sa part qu'il fera tout pour empêcher le scrutin présidentiel prévu le 28 mars au Niger

Partager cette vidéo :

Publié le 18/02/2015