Vidéo associée: 

Nucléaire iranien : et au milieu de la nuit, un accord

Corps: 

Un petit bout d’histoire s’est écrit cette nuit à Genève. Un accord a enfin été trouvé entre les grandes puissances internationales et l’Iran sur le nucléaire. Quatre jours de négociations marathon ont abouti à 2h30 du matin sur un accord préliminaire de six mois. Les ministres des Affaires étrangères des six grandes puissances et de l’Iran se sont longuement congratulés devant les caméras avant que Catherine Ashton ne prenne le mico : “Après d’intenses négociations nous nous sommes entendus aujourd’hui sur un plan d’action commun qui prépare la voie vers une solution globale et à long-terme”, a déclaré la chef de la diplomatie européenne.

Selon l’accord, en échange d’un allègement des sanctions internationales, Téhéran va stopper son projet de réacteur à eau lourde d’Arak, neutraliser les stocks d’uranium enrichi à 20% et ne plus enrichir d’uranium au-delà de 5%.

Pour le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, cet accord reconnait enfin le droit de la République islamique à la technologie nucléaire. Il s’agit d’un “résultat important” mais “seulement un premier pas”, a-t-il réagi. Il a également souligné qu’il était “important de mettre un terme à une crise qui n‘était pas nécessaire” et que cet accord offrait l’opportunité de restaurer la confiance entre l’Iran et l’Occident.

“C’est peut-être un accord préliminaire, ou qui fixe simplement un cadre pour un prochain accord plus complet, explique la correspondante d’euronews à Genève Fariba Mavadda, c’est néanmoins un moment historique et une véritable avancée après dix ans de crise sur le nucléaire. Cela va probablement déboucher sur de nombreuses opportunités pour toutes les parties.”

Partager cette vidéo :

Publié le 24/11/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité