Vidéo associée: 

Publié le 29/01/2015

Nouvelles menaces de l'EI contre un otage jordanien

Corps: 

TOKYO /AMMAN - 29 jan 2015 - A quelques heures de l'expiration d'un nouvel ultimatum, les contacts s'intensifient entre le Japon et la Jordanie. Les deux pays sont les acteurs malgré eux d'un marchandage à trois orchestré par l'Etat islamique.
Dans un nouveau message mis en ligne dans la nuit de mercredi à jeudi, Kenji Goto, l'otage japonais énonce l'exigence de ses ravisseurs : sa propre libération contre celle d'une Irakienne condamnée à mort en Jordanie. A défaut de quoi, le pilote jordanien Maaz al-Kassabeh également détenu par Daech sera exécuté à la tombée de la nuit.
Le gouvernement japonais a jugé très probable l'authenticité du message. Choqué par l'exécution d'un premier ressortissant la semaine dernière, Tokyo a requis l'aide d'autres nations, notamment celle de la Turquie. En Jordanie, le gouvernement se dit prêt à relâcher la prisonnière irakienne pour sauver la vie de l'otage japonais. Mais Amman veut l'assurance que son pilote sera également libéré par la suite.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet