Vidéo associée: 

Publié le 20/12/2015

Nouveau pic de pollution de l'air à Pékin et Téhéran : les habitants suffoquent

Corps: 

Pour la deuxième fois en 10 jours, l'alerte rouge à la pollution a été déclenchée à Pékin. Le niveau de particules fines y est dix fois supérieurs au plafond maximal recommandé par l'OMS. Un problème qui se répète à Téhéran, où malgré les restrictions imposées les habitants frisent l'overdose. Les industries polluantes et le charbon sont mise en cause.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet