Vidéo associée: 

Nombre total d’exécutions a augmente en 2015 selon un rapport d’Amnesty International

Corps: 

15 pays ont exécuté des personnes selon un rapport d'Amnesty International sur les condamnations à morts et exécutions en 2015. Une augmentation de +54% par rapport à 2014.

Plus de 1 634 personnes ont été condamnées à mort dans 25 pays, soit 573 de plus qu'en 2014. Ce chiffre ne tient pas compte des personnes exécutées en Chine - où Amnesty soupçonne qu'il y a le plus d'exécutions au monde - puisque les statistiques sont considérées comme un secret d'Etat.

L'Arabie Saoudite, l'Iran et le Pakistan sont responsables de 89% des mises à mort en 2015. Le royaume Saoudien a exécuté plus de 158 personnes et l'Iran plus de 977, soit une augmentation respective de 76% et de 31% par rapport à l'année dernière. Au Pakistan, on a enregistré 326 exécutions, le nombre le plus élevé de l'histoire du pays.

Selon les informations d'Amnesty, l'Iran et le Pakistan ont tués des mineurs de 18 ans au moment des faits qui leurs étaient reprochés.
Au Moyen-Orient et en Afrique, la plupart des condamnés subissent ce châtiment pour des infractions liées au terrorisme.

De nouveaux pays ont aboli la peine de mort

Par ailleurs, le nombre total de pays abolitionnistes a été porté à 102, le Congo, Fiji, le Madagascar et le Suriname ayant aboli la peine de mort durant l'année.

D'autres pays réservent la peine de mort à des cas spéciaux. Six pays disent avoir aboli la peine de mort pour les crimes de droit commun et 32 pays sont abolitionnistes en pratique.

Tous les chiffres sont tirés de données officielles sauf pour le Belarus, la Chine, et le Vietnam qui refusent de publier leurs données. Par ailleurs, Amnesty International n'a obtenu aucune information pour la Corée du Nord, le Laos, la Malaisie, la Syrie et le Yémen, pays qui ne collectent pas ce type de données. Par conséquent, les chiffres qu'Amnesty publie sont des estimations.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages