Vidéo associée: 

Nigéria : ils risquent leur vie pour défendre le droit à l’éducation face à Boko Haram

Corps: 

Il y a un an jour pour jour, 276 lycéennes étaient enlevées dans le nord-est du Nigéria par le groupe terroriste Boko Haram. Malgré une forte mobilisation internationale, ces jeunes filles n'ont pas été libérées. Le dernier signe de vie remonte à mai 2014. Boko Haram, dont le nom signifie "l'éducation occidentale est un pêché", menace directement écoles, enseignants et élèves. Malgré tout, certains continuent d'instruire et de s'instruire, parfois au péril de leur vie.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/04/2015
Publicité

Contenus sponsorisés