Vidéo associée: 

Nicolas Sarkozy démissionne du Conseil constitutionnel, l’UMP “dans le rouge”

Corps: 

L’ancien président français l’a annoncé quelques heures après la décision de la haute juridiction de rejeter ses comptes de campagne pour la présidentielle 2012. Nicolas Sarkozy se justifie par le besoin de “retrouver sa liberté de parole”.

La décision – inédite – du Conseil prive l’ex-candidat UMP du remboursement de dix millions d’euros, l’oblige à rembourser plus de 500.000 euros au Trésor Public, et met son parti dans une situation financière extrêmement délicate.

Jean-François Copé, le patron de l’UMP, a annoncé le lancement d’une grande quête nationale pour renflouer les caisses du principal parti d’opposition.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité