Vidéo associée: 

Nice: les habitants toujours sous le choc après l'attentat

Corps: 

En moins de quarante-huit heures, ce sont environ 500 personnes qui se sont rendues dans les cellules médico-psychologiques mises en place après le drame. Aurore, qui y est allé, a confié: "Ça fait du bien de dire ce que j'ai vu". Certaines personnes qui n'ont pas été sur la promenade des Anglais le soir du 14 juillet ont elles aussi été touchées: "On devait être là mais il y avait du vent et il faisait froid" a affirmé Armelle.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/07/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité