Vidéo associée: 

Naftali Bennett prône la tolérance zéro contre le terrorisme

Corps: 

Ce dimanche soir, le Président français François Hollande et le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou se sont rendus ensemble à la Grande synagogue de Paris pour rendre hommage aux quatre juifs tués par Amedy Coulibaly dans un supermarché casher de la porte de Vincennes.

Notre envoyé spécial James Franey a demandé au ministre israélien de l'économie et dirigeant d'extrême droite Naftali Bennett la réaction qu'il espérait de la part de l'Europe.

Naftali Bennett : 'Ce que j'attends d'abord du monde libre et de l'Europe en particulier, c'est qu'ils prennent conscience de ce à quoi nous sommes confrontés. Cela ne sert à rien de prétendre qu'il ne s'agit pas du terrorisme islamique. Il s'agit du terrorisme islamique, il faut l'appeler comme tel, parce que si vous ne le faîtes pas, et que vous évoquez simplement un terrorisme d'ordre général, c'est impossible de lutter contre'.

Euronews : 'Mais n'y a-t-il pas un danger, celui d'accuser l'ensemble des musulmans d'être responsables de ce terrorisme ?'

Naftali Bennett : 'Non, je n'accuse pas tous les musulmans. Bien évidemment, une majorité écrasante des musulmans ne soutient pas le terrorisme, mais la majorité des terroristes sont musulmans. C'est un fait. Et nous devons nous battre contre eux. Je pense qu'il y a un certain degré de naïveté en Europe. Je pense que sous couvert de politiquement correct, on cherche à comprendre les motivations de ces terroristes. Nous devrions faire preuve de tolérance zéro quand il s'agit d'attentats. Je ne veux pas comprendre ces gens-là, je veux les vaincre. On doit se battre face au terrorisme et on doit gagner. C'est ce que nous avons fait en Israël et c'est maintenant ce que l'Europe doit faire'.

Euronews : 'Donc quel est le message que vous adressez aux Juifs de France qui pourraient craindre de nouvelles attaques ?'

Naftali Bennett : 'J'ai rencontré des centaines de Juifs de France aujourd'hui, et j'ai vu à quel point ils étaient inquiets. Mon message envers chacun d'entre eux est le suivant : vous avez un foyer, et ce foyer, c'est Israël. Que vous décidiez de rester en France ou de venir en Israël, l'Etat d'Israël se sent responsable de votre bien-être, de votre sécurité. Si vous décidez de rester ici, très bien. Si vous décidez de venir en Israël, nous vous accueillerons à bras ouverts'.

Euronews : 'L'homme qui s'en est pris au supermarché casher a mentionné la situation critique dans laquelle se trouvent les Palestiniens. Pensez-vous que cela a pu jouer un quelconque rôle dans cette vague d'attentats ?'

Naftali Bennett : 'Absolument pas. Il n'y a qu'une seule motivation pour eux, c'est la charia, c'est imposer l'idéologie de l'islamisme radical. Essayer de comprendre leurs griefs, ce n'est pas la bonne approche. Quand on se bat contre le terrorisme, il n'y a qu'une seule approche, la victoire totale'.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/01/2015
Publicité

Contenus sponsorisés