Vidéo associée: 

Publié le 10/03/2016

Myanmar : le parti d’Aung San Suu Kyi aux portes du pouvoir

Corps: 

U Htin Kyaw, le bras droit de la Dame de Rangoun, fait figure de favori pour devenir le prochain Président birman, quatre mois après la victoire de la Ligue Nationale pour la Démocratie (LND) aux législatives.

With NLD nod, #Burma likely headed for Htin Kyaw presidency#Myanmarhttps://t.co/HS2PLDehDH pic.twitter.com/M4C4Lajbpg- The Irrawaddy (@IrrawaddyNews) 10 Mars 2016

D'ici quelques jours, le Parlement doit désigner le prochain chef de l'Etat, qui formera le premier gouvernement élu depuis des décennies. Deux autres candidats sont en lice, dont un soutenu par les militaires, qui restent incontournables dans la gouvernance de ce pays miné par plus d'un demi-siècle de junte. Les représentants de l'armée devraient obtenir plusieurs ministères clés : ceux de la Défense, de l'Intérieur et des Frontières.

Parsing prospects for #Burma's overshadowed vice president#Myanmarhttps://t.co/ruvo0ltKct pic.twitter.com/nC8g7Nm5oo- The Irrawaddy (@IrrawaddyNews) 7 Mars 2016

Homme de confiance de l'ancienne dissidente, et économiste, U Thin Kyaw a été le chauffeur et un compagnon de lutte de longue date de la Dame de Rangoun. La lauréate Prix Nobel de la Paix, à la tête de la LND, qui a été mariée un Britannique, ne peut accéder à la fonction suprême, en raison de dispositions de la Constitution. Si elle a dû se contenter d'un mandat de député après le scrutin du 8 novembre dernier, elle pourrait aussi faire son entrée au gouvernement, par le biais d'un portefeuille ministériel, dans les semaines à venir.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet