Vidéo associée: 

MSF dénonce la politique “honteuse de l’Europe” et renonce aux fonds européens

Corps: 

Médecins sans Frontières ne recevra plus aucun financement de l'Union européenne, ni de ses Etats membres. C'est l'ONG elle-même qui a décidé de renoncer à cet argent. Un geste fort pour dénoncer la politique migratoire de l'Europe qualifiée de 'honteuse. En cause notamment : l'accord conclu avec la Turquie pour limiter l'afflux de migrants.

'MSF dénonce les politiques de dissuasion dommageables de l'Europe et les tentatives qui s'intensifient pour repousser les gens et leur souffrance vers d'autres pays' a déclaré le secrétaire général international de l'ONG Jérôme Oberreit. 'L'accord entre l'UE et la Turquie est le dernier exemple d'une longue série de politiques qui vont à l'encontre des valeurs et des principes qui permettent de porter assistance'.

La décision, à effet immédiat, sera appliquée 'à tous les projets de MSF à travers le monde', a précisé l'ONG. Les fonds européens représentent 8% de son budget, soit 56 millions d'euros en 2015, 19 en provenance des institutions de l'UE et 37 millions d'euros des Etats membres. La Commission européenne a souligné de son côté que MSF ne participait pas aux projets d'aide humanitaire de l'UE en Turquie. Amnesty International a apporté son soutien à MSF, saluant une attitude 'courageuse et fondée sur des principes'

#EU States' dangerous approach to migration places asylum in jeopardy worldwide https://t.co/iMsoxNuy9U pic.twitter.com/9Z18WITonk- MSF International (@MSF) 17 juin 2016

Partager cette vidéo :

Publié le 18/06/2016