Vidéo associée: 

Mossoul : l’offensive approche, les Nations Unies inquiètes

Corps: 

C'est désormais une question de jours. La grande offensive sur Mossoul se prépare. Une unité des forces spéciales irakiennes s'est rapprochée à une quarantaine de kilomètres de la ville, devenue il y a un peu plus de deux ans la capitale de facto de l'Etat islamique. 80 000 hommes seraient mobilisés, dans l'armée irakienne et parmi ses alliés.

'Nous sommes arrivés à quatre heures du matin, dit Hisham Karim Khalaf, un membre des forces spéciales. Nous sommes venus ici pour libérer Mossoul et nous allons nous assurer que les familles puissent rentrer chez elles.'

La coalition dirigée par les Etats-Unis a préparé l'offensive en intensifiant ses frappes autour de Mossoul. Elle en a mené plus de 50 ces deux dernières semaines. Mais la coordinatrice humanitaire des Nations Unies pour l'Irak s'inquiète des conséquences d'un assaut massif.

'Les Nations Unies estiment que dans le pire des scénarios, Mossoul pourrait représenter l'opération humanitaire la plus complexe au monde en 2016, alerte Lise Grande. Et il y a un certain nombre de raisons à cela, ne serait-ce que son ampleur. Dans le pire des cas, il y aurait entre 1,2 et 1,5 millions de civils à l'intérieur de la ville qui seraient impactés.'

Six camps ont été installés pour accueillir une partie des déplacés. Il en est prévu onze autres. Mais encore faut-il que les habitants de Mossoul puissent fuir. L'Etat islamique a précédemment utilisé les civils comme boucliers humains.

Partager cette vidéo :

Publié le 14/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité