Vidéo associée: 

Mort d’Alexis Grigoropoulos ; hommage et affrontements

Corps: 

Ils n’ont pas oublié Alexis Grigoropoulos abattu par la police il y a cinq ans, un six décembre à Athènes. C’est en sa mémoire qu’ils ont manifesté hier soir. Les manifestants vêtus pour la plupart de noir ont lancé des slogans comme “policiers, porcs, assassins” et brandi des banderoles où l’on pouvait lire “Alexis est vivant” Des incidens ont éclaté à la fin de leur défilé organisé à l’initiative de partis et groupes de gauche.

Dans la matinée, une manifestation distincte a eu lieu à l’appel des syndicats et des lycéens dans la capitale ainsi qu‘à Salonique dans le nord. La police a procédé à dix arrestations.
Le décès d’Alexis Grigoropoulos avait déclenché des troubles urbains inédits en 2008, marquant le début de la crise sociale et économique qui allait ébranler le pays un an plus tard avec la crise de la dette.
Les manifestants hier soir ont d’ailleurs scandé des slogans contre les politiques d’austérité, qui se poursuivent pour la quatrième année consécutive

Avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 07/12/2013