Vidéo associée: 

Moirans: l'identification des auteurs du saccage prendra du temps

Corps: 

Lors de l'émeute de Moirans, en Isère, les participants portaient le plus souvent des cagoules et des gants, ce qui va compliquer l'enquête. Les policiers vont utiliser l'ensemble des images prises durant les incidents et se servir de chaque indice laissé par les casseurs. Les premières interpellations ne devraient pas avoir lieu avant 2 ou 3 mois, le temps pour les enquêteurs de constituer des dossiers solides. Pour faire avancer l'enquête, le procureur de la République à Grenoble a saisi le groupement de gendarmerie de l'Isère et la section de recherches de Grenoble.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/10/2015