Vidéo associée: 

Mohamed Morsi ne partira pas et rappelle sa légitimité

Corps: 

Le président égyptien a martelé hier soir qu’il tenait son mandat du peuple et d‘élections libres, les premières dans l’histoire du pays.

Le chef d’Etat islamiste élu il y a un an a assuré qu’il voulait continuer de diriger le pays malgré les appels de l’opposition à son départ.

Mohamed Morsi a déclaré que la “légitimité” était “la seule garantie contre l’effusion de sang”. Il s’est dit prêt à lutter jusqu’au bout et a exigé le retrait de l’ultimatum de l’armée. Cette dernière aurait déjà sa feuille de route pour l’après-Morsi avec un gouvernement intérimaire et une suspension de la Constitution pour une durée pouvant aller jusqu‘à un an.

Morsi a aussi mis en garde contre le “piège” de la violence “sans fin”. La révolution doit continuer dit-il d’aller de l’avant alors que des vestiges de l’ancien régime tentent de l’en empêcher notamment via la corruption.

Partager cette vidéo :

Publié le 03/07/2013