Vidéo associée: 

Publié le 01/12/2017

Michael Flynn admet avoir menti au FBI

Corps: 

C'est un nouveau rebondissement qui pourrait faire vaciller la présidence de Donald Trump. Michael Flynn, son ancien conseiller à la sécurité nationale, a reconnu avoir menti au FBI sur ses contacts avec la Russie. Présenté à un juge, il a plaidé coupable. A en croire ABC News, il serait même prêt à dire devant la justice que c'est à la demande de l'actuel président américain qu'il a pris contact avec les Russes en pleine campagne électorale.

L'acte d'inculpation de l'ancien conseiller est sans appel. "Michael Flynn, peut-on y lire, a obstinément et sciemment émis des déclarations qui sont matériellement fausses, imaginaires et frauduleuses." Il encourt jusqu'à cinq ans de prison.

Engagé très tôt dans les rangs du candidat républicain, il avait notamment rencontré l'ambassadeur russe aux Etats-Unis. Des contacts qui accréditent la thèse d'une ingérence de la Russie dans la campagne électorale américaine pour favoriser la candidature de Trump au détriment de Hillary Clinton. Un procureur spécial, Robert Mueller, enquête actuellement sur cette affaire qui ne cesse de prendre de l'ampleur. Michael Flynn est le quatrième à être inculpé.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet