Vidéo associée: 

MH17 : la Russie critique les résultats de l’enquête

Corps: 

La réaction de la Russie au rapport d'enquête sur la destruction du vol MH17, un rapport qui indique que le missile qui a abattu l'avion avait été acheminé de Russie.

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères indique que la Russie est 'déçue par le fait que la situation autour de l'enquête ne change pas.'
'Les conclusions du parquet néerlandais confirment que l'enquête est biaisée et politiquement motivée', ajoute le communiqué.

Réaction du constructeur des missiles BUK

Autre réaction russe, celle de la compagnie Almaz-Anteï qui construit les missiles BUK. Selon les responsables de la compagnie, le modèle qui aurait été utilisé pour abattre le Boeing de la Malaysia Airlines n'est plus en service dans l'armée russe depuis 2011.

'La présentation qui a été faite ce jour par les enquêteurs aux Pays-Bas ne repose que sur une modélisation. Le fait qu'aucune preuve technique réelle ne soit apportée nous amène à estimer que tout cela n'est pas crédible'.
Mikhail Malyshevsky, compagnie Almaz-Anteï

Depuis le début de l'enquête, Moscou accuse les autorités ukrainiennes d'avoir réussi à fabriquer des preuves.

Réaction à Kiev

A Kiev, en revanche, on voit, dans ce rapport, la confirmation de l'implication directe de la Russie dans le crash de l'avion.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité