Vidéo associée: 

Mexique : démission du gouverneur de l‘État de Guerrero après le scandale des étudiants disparus

Corps: 

Les diverses manifestations auront porté leurs fruits au Mexique.

Sous pression pour son incapacité à ne pas avoir pu freiner la violence des narcotrafiquants dans l'Ãtat de Guerrero et surtout avoir été incapable de faire avancer la recherche des 43 étudiants disparus, le gouverneur Angel Aguirre Rivero a finalement jeté l'éponge : 'j'ai décidé de demander mon congé au parlement de l'Ãtat. C'est le parlement qui devra élire la personne qui 'doit mener cet effort dans les prochains mois'.

Des élections doivent se tenir en juin 2015 dans l'Ãtat de Guerrero.

Elu en 2011 sous l'étiquette du Parti de gauche de la révolution démocratique, l'ex-gouverneur s'était retrouvé isolé cette semaine après les appels à sa démission venus des parlementaires du parti au pouvoir, le Parti révolutionnaire institutionnel du président Enrique Pena Nieto.

Le chef de l'Ãtat répète chaque jour que son premier objectif est de retrouver les disparus : 'aujourd'hui, nous avons une tâche prioritaire, celle de retrouver ces jeunes disparus. A la fin de cette réunion, le gouverneur se réunira à nouveau avec le cabinet de sécurité comme les jours précédents'.

La démission du gouverneur intervient au lendemain de l'annonce par les autorités fédérales d'un mandat d'arrêt contre le maire d'Iguala. José Luis Abarca est accusé d'être l'instigateur présumé, avec son épouse, de l'attaque menée le 26 septembre contre des étudiants. Cette attaque avait fait 6 morts, 25 blessés et 43 disparus dont on est toujours sans nouvelles.

Hier, le Parlement européen a exhorté le Mexique à 'agir rapidement' pour arrêter les responsables.

Avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 24/10/2014

Toutes les vidéos

20/09/2017

À DÉCOUVRIR AUSSI