Vidéo associée: 

Merkel : dabord négocier les conditions du Brexit ensuite les relations UE-Royaume-Uni

Corps: 

Pour parler relations politiques et commerciales, il faudra d'abord négocier les conditions réelles du Brexit. C'est l'avertissement de la Chancelière allemande à Theresa May.

Pas question en effet de mener des négociations parallèles ; les Britanniques devront attendre. Theresa May a réclamé ces jours-ci des pourparlers sur le futur accord entre le Royaume-Uni et l'UE.

'Il va falloir d'abord clarifier dans les négociations comment délier les étroites imbrications' qui lient aujourd'hui l'Union européenne au Royaume-Uni, a dit à Berlin la chancelière allemande, 'et seulement une fois cette question clarifiée nous pourrons ensuite, (...) si possible assez vite, parler de notre relation future'.

Au niveau économique en effet, les implications du Brexit vont être très concrètes. Qu'en pensent les Allemands ? Prise de température à Berlin :

'Ca ne m'inquiète pas mais cela aura un impact sur l'économie, déclare un homme, même si l'économie allemande ainsi que l'Allemand moyen sont assez forts pour le supporter'.*

'Le Royaume Uni a toujours eu un statut spécial dans l'Union européenne, dit une femme, mais je pense que ça ne va pas être si dramatique pour nous. Pour eux, et j'ai des amis là-bas, et pour les Ecossais, ça va être plus difficile'.

Le président des fédérations industrielles allemandes a appelé, lui, à une limitation maximum des dommages, estimant qu'il serait difficile d'éviter des conséquences négatives pour les sociétés, notamment celles implantées au Royaume Uni.

Partager cette vidéo :

Publié le 29/03/2017
Publicité