Vidéo associée: 

Publié le 19/09/2017

Martin Schulz à la pêche aux voix

Corps: 

'Jetzt ist Schulz', 'Maintenant, c'est Schulz' : un slogan qui colle de moins en moins à la réalité.

Dans les derniers sondages, le Parti social-démocrate de Martin Schulz n'est plus crédité que de 20 % des intentions de vote en vue des législatives de dimanche prochain.

L'ancien président du Parlement européen a tenté de séduire les indécis et les mécontents lors d'une émission télévisée.

Exemple avec cette mère de famille : 'Nous sommes diplômés, nous avons deux revenus, et pourtant, nous ne pouvons plus nous permettre de louer une maison à Darmstadt.'

Martin Schulz, président du SPD : 'Nous devons investir dans la construction de nouveaux appartements. En Allemagne, il n'y a pas assez de logements et pas assez de subventions pour en bâtir. Encourager la construction fait partie intégrante de notre programme. Si nous n'intervenons pas sur le marché du logement, les gens aisés deviendront pauvres.'

Tous les instituts de sondage prévoient la défaite du SPD et une nette victoire des chrétiens-démocrates emmenés par la chancelière sortante Angela Merkel, au pouvoir depuis douze ans et en lice pour un quatrième mandat.

#Elections allemandes : la chute sans fin de Martin Schulz face à Merkel #Berlin https://t.co/bjVEJYnqjE pic.twitter.com/NhYSq6pBpk- Ulysse Paris (@ulyssepariser) 19 septembre 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet