Vidéo associée: 

Marine Le Pen: Tous les étrangers qui ont été condamnés doivent rentrer chez eux

Corps: 

"Avec moi, il n'y aurait pas eu de Mohamed Merah (...), il n'y aurait pas eu les attentats du Bataclan et du stade de France", a affirmé Marine Le Pen lors de son meeting à Paris ce lundi. Invitée ce mercredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, la candidate à la présidentielle a réaffirmé ses propos: "Les mesures que je veux mettre en oeuvre n'aurait pas permis à ces personnes d'être sur notre territoire ou en liberté". "Tous les étrangers qui ont été condamnés, quel que soit le délit, doivent rentrer chez eux", a affirmé la présidente du Front national.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/04/2017
Publicité