Vidéo associée: 

Mariano Rajoy entend finir son mandat

Corps: 

Le chef du gouvernement espagnol envoie une fin de non-recevoir à l’opposition socialiste qui réclame sa démission sur fond de scandale de corruption. Interrogé ce lundi par un journaliste en marge de la visite de son homologue polonais, Mariano Rajoy répond : “Les SMS publiés hier confirment ce que j’ai déjà dit à plusieurs reprises. L‘État de droit ne se soumet pas au chantage. Les institutions espagnoles, la justice, la police judiciaire et le fisc agissent en totale indépendance.”

Le quotidien El Mundo a publié ce dimanche des SMS attribués à Mariano Rajoy et Luis Barcenas, l’ancien trésorier du Parti Populaire aujourd’hui en détention préventive. Le Premier ministre aurait demandé à Barcenas de nier “l’existence d’une comptabilité occulte et des compléments de salaires” qui auraient été versés à plusieurs cadres du parti, dont Mariano Rajoy est le président depuis 2004. Toujours selon El Mundo, le chef du gouvernement aurait perçu, entre 1997 et 2008, “des paiements pour un montant total de plus de 25 000 euros par an”.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité