Vidéo associée: 

Publié le 30/11/2014

Manifestations en Egypte après le verdict du procès Moubarak

Corps: 

LE CAIRE - 29 nov 2014 - Les abords de la place Tahrir avaient samedi des airs de 25 janvier. Les manifestants n'étaient pourtant que quelques centaines à avoir investi les rues du Caire pour dénoncer un " pouvoir judiciaire illégitime " après le verdict du procès Moubarak. Un tribunal égyptien a en effet décidé samedi d 'abandonner les charges pesant contre l'ancien président. Hosni Moubarak était notamment accusé de complicité de meurtres pour son rôle dans la répression sanglante des manifestations pendant le soulèvement de 2011. " Des gens ont été tués. La question est donc de savoir qui a tué les manifestants s'ils ont tous été acquittés ? Le ministre de l'Intérieur, le président et le chef de la police nationale ", s'insurge Tammer Yehia, un manifestant. Dès vendredi, l'armée avait déployé ses blindés en prévision des manifestations organisées par l'opposition islamiste. Samedi dans la soirée, un millier de manifestants ont convergé vers la place Tahrir. Ils ont été dispersés par la police avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau. Un homme a été tué et une centaine de personnes ont été arrêtées. Depuis la destitution en juillet 2013 du président islamiste Mohamed Morsi, premier dirigeant égyptien démocratiquement élu, l'armée est dans la ligne de mire des défenseurs des droits de l'Homme. Son ancien chef, l'actuel président al-Sissi, est accusé de vouloir instaurer un régime plus autoritaire encore que celui d'Hosni Moubarak.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet