Vidéo associée: 

Publié le 04/04/2017

Manifestations au Paraguay : Plus jamais de dictature

Corps: 

Plusieurs milliers de personnes se sont à nouveau rassemblées devant le Congrès à Asunción pour défendre la démocratie, menacée selon elles par un projet d'amendement de la Constitution qui permettrait au président d'être réélu. ''Plus jamais de dictature'', ont scandé les manifestants qui gardent en mémoire les 35 années de règne sans partage du général Stroessner, renversé en 1989. Ils ont brandi des bougies et des fleurs à la mémoire d'un jeune opposant tué samedi à l'aube par la police après de violentes de manifestations. Ce rassemblement se voulait avant tout pacifique.

[FOTO] Sin armas... con flores
Un llamado a la paz, frente al Congreso Nacional.
https://t.co/HUSBiA8QGf pic.twitter.com/Wlt2bgP37M- ABC Digital (@ABCDigital) 4 avril 2017

'Le Paraguay a besoin de liberté et de paix. Notre Constitution, les droits du peuple paraguayen doivent être respectés', dit ce manifestant.

Le Congrès a été en partie saccagé vendredi soir par des protestataires, après qu'une majorité de sénateurs a adopté le projet de réforme de la Constitution. Le mort d'un opposant de 25 ans a attisé la colère, poussant le 'président paraguayen Horacio Cartes'.http://fr.euronews.com/2017/04/02/au-paraguay-l-appel-au-calme-du-president-apres-la-mort-d-un-opposant-politique à limoger le ministre de l'Intérieur et le chef de la police.

Le Paraguay plongé dans une grave crise institutionnelle https://t.co/WDcVMkLWSz- Le Monde (@lemondefr) 3 avril 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet