Vidéo associée: 

Manifestations anti-Troïka dans la péninsule ibérique

Corps: 

A Madrid, ils étaient environ 7000 à défiler contre les mesures imposées par la troïka. Le Fonds Monétaire International, la Banque Centrale et l’Union Européenne sont perçues comme responsables des souffrances vécues par les familles endettées.

Avec six millions d’Espagnols au chômage, dont plus de la moitié des jeunes, le Parti Populaire au pouvoir est aussi montré du doigt:

“Ce gouvernement ne fait rien, au contraire, il a fait une réforme du travail qui favorise le renvoi des travailleurs sans aucun coût pour les employeurs, au lieu de favoriser les politiques d’emploi.” dit une femme, au chômage depuis deux ans.

Ils étaient aussi des milliers à Lisbonne, de tous âges, à entonner dans le calme la chanson révolutionnaire “Grandola”.

On peut sentir la même colère envers le gouvernement qu’en Espagne: “Nous voulons qu’ils partent et c’est notre président de la République le coupable. Ils ne gouvernent pas bien, ils prennent notre argent et il nous mettent dans la misère.” dit une retraitée.

Les manifestants ont convergé vers la représentation du FMI à Lisbonne. La veille, le plus grand syndicat du Portugal a appelé à une grève générale le 27 juin prochain.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/06/2013

Toutes les vidéos

21/02/2017

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité