Vidéo associée: 

Manifestation de lycéens contre l’expulsion d‘élèves étrangers

Corps: 

Une manifestation spontanée d’un à deux milliers de lycéens et d‘étudiants s’est déroulée ce jeudi à Paris.

Ils protestent contre les expulsions récentes de jeunes étrangers scolarisés en France. Car l’histoire de Leonarda n’est pas un cas isolé. Samedi, un lycéen arménien de 19 ans avait lui aussi été reconduit à la frontière.

Après avoir bloqué une vingtaine de lycées de la capitale, les manifestants ont pris le chemin de la place de la Nation puis du ministère de l’Intérieur.

“On s’est senti concerné par ce qui est arrivé aux deux jeunes arménien et kosovare qui ont été expulsés dans la semaine. On a vraiment été révolté par ce qui s’est passé, on trouve que c’est honteux et on les soutient activement”, indique David, l’un des manifestants.

Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, est donc dans l’oeil du cyclone. Cinq jeunes majeurs scolarisés ont été expulsés depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir, trois de plus qu’en 2011.

Au Kosovo, à Mitrovica, Leonarda en appelle, elle, au président de la République.

“Ma maison, ce n’est pas ici. Ma maison est en France, parce qu’en France j’ai tout : mes amis, mon petit-ami, mes professeurs, mon école, mon avenir, tout. Et ici, rien. Je ne sais pas pourquoi je suis au Kosovo. J’ai encouragé tout le monde à voter pour Mr Hollande et je ne sais pas pourquoi Mr Hollande nous a ramenés au Kosovo. Moi, je veux demander à Mr Hollande de nous ramener le plus vite possible en France parce que je n’ai pas envie de perdre de temps avec l‘école”, a témoigné la jeune rom kosovare.

Une enquête administrative a été ouverte.

Pour le Réseau éducation sans frontières et des syndicats d’enseignants, la France ne devrait pas priver la jeune fille de son droit à l‘éducation.

Leonarda a quitté le Kosovo il y a 9 ans, avec sa famille.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/10/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité