Vidéo associée: 

Malaisie : saisie record de cornes de rhinocéros

Corps: 

Alors que les massacres de rhinocéros se poursuivent en Afrique comme en Asie, les autorités malaisiennes ont annoncé lundi avoir démantelé un trafic de cornes de rhinocéros.

Malaysian officials seize 18 rhinoceros horns imported from Mozambique, weighing 51.4 kg and worth $3.1 million https://t.co/8aFtyQ4PQc pic.twitter.com/qfvFuv5vge- AFP news agency (@AFP) 10 avril 2017

Au total, 18 cornes, soit plus de 51 kg, ont été saisies à l'aéroport de Kuala Lumpur. Le butin est évalué à près de trois millions d'euros.

La marchandise avait été acheminée par bateau depuis le Mozambique jusqu'au Qatar et avait ensuite été transportée par avion jusqu'en Malaisie via de fausses déclarations.

Les douaniers malaisiens n'ont procédé à ce stade à aucune interpellation.

Ce coup de filet témoigne de la vigueur d'un commerce pourtant formellement interdit par la Convention sur le commerce des espèces menacées d'extinction.

Selon la fondation internationale pour les rhinocéros, il ne resterait plus que 29 000 rhinocéros en liberté dans le monde comparé aux 500 000 animaux recensés au début du XXème siècle.

Un prétendu remède
D'innombrables vertus sont attribuées à la corne de rhinocéros : aphrodisiaque, anti-fièvre, voire médicament anticancéreux... Problème : aucune étude scientifique n'a jamais corroboré ces croyances très lucratives.
Le kilogramme de corne de rhinocéros s'échangerait à plus de 56 000 euros au marché noir.

Avec Agences

Partager cette vidéo :

Publié le 10/04/2017
Publicité