Vidéo associée: 

Publié le 08/05/2017

Macron Président : après les félicitations les premiers avertissements des Européens

Corps: 

De Berlin à Rome, les Européens ont été les premiers à saluer
dimanche soir la victoire d'Emmanuel Macron.
Autant la défaite de Marine Le Pen a été accueillie avec soulagement, autant la victoire du futur président français est perçue comme une chance de relance du projet européen.

Félicitations EmmanuelMacron! Heureux que les Français aient choisi un avenir européen. Ensemble pour une #Europe plus forte et plus juste pic.twitter.com/GWlxKYs4hL- Jean-Claude Juncker (JunckerEU) 7 mai 2017

Mais dès lundi, le président de la Commission européenne s'est permis quelques piques à l'endroit de ses amis français. En visite à Berlin Jean-Claude Juncker a appelé Emmanuel Macron à réduire la dépense publique en France jugeant que son niveau actuel n'était pas tenable à terme.

'Les Français dépensent trop d'argent et ils dépensent au mauvais endroit', a-t-il déclaré alors que la Commission doit publier jeudi ses prévisions économiques de printemps suivies le 17 mai de ses recommandations.

Juncker avertit déjà Macron: "Les Français dépensent trop d'argent" https://t.co/wJA9rWYGO5 pic.twitter.com/prNU7Ax5Wo- Le Soir (@lesoir) 8 mai 2017

Jean-Claude Juncker a même estimé que le futur chef de l'Etat français ne pourrait pas compter à sens unique sur la mansuétude de ses partenaires européens sur les questions budgétaires.

_ 'Il appartient aussi aux Français de faire un geste en direction des autres'_ en faisant les réformes nécessaires a-t-il dit.

Entre deux compliments, Donald Tusk, le président du Conseil européen a lui aussi souligné dans un courrier à Emmanuel Macron que si la France était essentielle pour l'Europe, à l'inverse, la France avait tout autant besoin de l'Europe. Sous entendu, chacun devra faire des concessions.

Avec Agences

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet