Vidéo associée: 

L’UE s’interroge sur le projet avec la Turquie

Corps: 

Alors que la Turquie accueille des migrants renvoyés de Grèce, les 28 poursuivent leurs discussions sur un nouveau plan d'action avec Ankara pour limiter l'afflux de réfugiés. Dans le même temps, lors d'une réunion des ministres de l'Intérieur, la Commission européenne a rappelé une nouvelle fois aux États membres d'appliquer le système de relocalisation de demandeurs d'asile au sein de l'Union. Un appel relayé par le ministre grec chargé de la Migration. Yannis Mouzalas demande " un engagement clair des États membres pour la relocalisation et la réinstallation " des migrants.
La ministre autrichienne de l'Intérieur s'interroge d'ailleurs sur l'opportunité de conclure un accord avec Ankara. Johanna Mikl-Leitner juge " préoccupant que la Turquie mette sous tutelle un journal critique envers le gouvernement, puis trois jours plus tard présente une liste de souhaits et se voit récompensée par des discussions sur une anticipation de la libéralisation des visas ".
L'autre inquiétude concerne aussi les voies empruntées par les réfugiés. La route des Balkans est désormais fermée. La Commission européenne et l'Italie agissent maintenant pour éviter la création d'un chemin alternatif par l'Adriatique. C'est la raison pour laquelle le ministre italien de l'Intérieur se rendra dans les prochains jours en Albanie. Dans le même temps, la situation en Grèce est explosive; les derniers chiffres parlent de plus de 40 000 réfugiés et migrants sur le territoire.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/03/2016
Publicité

Contenus sponsorisés