Vidéo associée: 

L'UE appelée à priver de fonds la Hongrie

Corps: 

La Hongrie dénonce être victime d'une attaque politique. L'objet de sa colère : une lettre, adressée à Jean-Claude Juncker, lui demandant de couper les fonds à Budapest, jusqu'à ce que "les libertés démocratiques fondamentales soient rétablies et la corruption combattue."

"Il y a des états qui ont intégré l'Union européenne et qui ne respectent pas les valeurs démocratiques. J'assiste à des choses qui ne devraient pas pouvoir se passer aujourd'hui en Europe et c'est pourquoi nous avons signé cette lettre ouverte, contre l'arbitraire et le non-respect des institutions démocratiques. L'Union européenne a été fondée de manière démocratique, dans le but de créer une fédération vraiment unie, et tout ce qui est en dehors de cela n'est pas acceptable", a déclaré au micro d'euronews l'ancien commissaire européen Ioannis Palaiokrassas.

En Hongrie, 95% des investissements publics sont co-financés par l'UE.

Budapest est très souvent en désaccord avec Bruxelles, notamment sur la question des migrants.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/12/2017
Publicité

Contenus sponsorisés