Vidéo associée: 

Louise Bourgeois au Louisiana

Corps: 

Emblématiques, les araignées de Louise mais aussi ses cellules.

Des espaces qui fonctionnent par eux même comme des cabinets de curiosité dont chacun s'impose comme une expérience.

Les cellules sont à la fois lieux de réclusion mais aussi
une unité biologique structurelle et fonctionnelle fondamentale.

Elles sont exposées au Louisiana, musée d'art moderne danois.

Tine Colstrup, commissaire de l'expo : 'Avec les cellules elle pouvait créer ses propres espaces qui étaient indépendants des espaces des musées dans lesquels pouvaient être exposés ses oeuvres. Avec ces cellules elle pouvait vraiment composer un espace tri dimensionnel où elle pouvait développer une histoire, une ambiance, sans rapport avec le contexte dans lequel se trouve l'oeuvre.'

L'exposition présente 25 des 62 cellules créées par Louise Bourgeois dont les première conçues en 1991 pour une exposition internationale à Pittsburg.

Tine Colstrup : 'Nous avons des bouteilles de parfum pour l'odorat, une oreille pour l'ouïe, donc toutes les différentes sensations et leur relation avec la mémoire. Il y a aussi leur relation avec différents types de douleurs que l'on peut voir dans ces premières cellules. Et puis elles sont assez petites, ce sont des espaces claustrophobes et c'est le type d'espaces qu'elle préférait.'

Louise Bourgeois 'Structures d'existence : les cellules'
au Louisiana jusqu'en février.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité