Vidéo associée: 

L’Organisation mondiale du tourisme fait étape à Samarcande

Corps: 

Cité inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité, Samarcande en Ouzbékistan est une ville hôte toute trouvée pour la 99e session du Conseil exécutif de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui dépend des Nations Unies. Pendant quelques jours en ce début octobre, elle accueille ce forum destiné à faire le point sur le développement de ce secteur en croissance de 5 % en nombre de visites de touristes étrangers à l'échelle de la planète sur les six premiers mois de l'année. Un essor qui va de pair avec la paix et la stabilité politique et économique, a rappelé le président ouzbek Islam Karimov lors de la cérémonie d'ouverture.

'Le tourisme est une activité très importante qui touche la vie quotidienne des populations,' souligne Taleb Rifai, Secrétaire général de l'OMT. 'On sous-estime son impact sur la vie des gens, en termes de bénéfices, de revenus, d'emplois qu'il crée,' poursuit-il, 'donc notre objectif dans ce forum consiste à ouvrir les yeux des responsables politiques pour qu'ils se préoccupent sérieusement de ce secteur.'

Pour l'Ouzbékistan, ce forum est l'occasion de promouvoir ses atouts auprès des touristes et des investisseurs : 'l'organisation de cette conférence à Samarcande nous sert de vitrine en vue d'attirer plus de visiteurs en Ouzbékistan et notamment à Samarcande,' indique le ministre ouzbek du tourisme, Farrukh Rizaev, 'et de faire connaître au grand public, l'aura touristique de cette ville et sa signification pour la 'Route de la Soie' sur laquelle nous communiquons.'

La Route de la Soie qui traversait l'ancienne Samarcande a permis pendant des siècles de relier la Chine à l'Europe. Un parcours à l'époque plein de dangers et de difficultés devenue aujourd'hui, un circuit emprunté par les touristes.
L'Ouzbékistan, ainsi que d'autres pays de la région, s'efforcent de trouver comment ancrer ces routes anciennes dans la modernité dans l'espoir de faire découvrir à des millions de visiteurs, quelques-uns des trésors de notre patrimoine commun.

Un art de vivre spécifique vaut aussi le détour : comme ailleurs en Asie centrale, le bazar est le centre névralgique de Samarcande où sont présentes des spécialités uniques : par exemple, le célèbre pain de Samarcande qui dit-on, reste frais pendant une semaine et le petit chapeau traditionnel ouzbek réalisé à la main, le 'tyubeteika'. Nous rencontrons sur place, un couple de Mexicains ravis de vivre un dépaysement total. 'Samarcande et les villes alentour, c'est une région très mystique,' fait remarquer ce touriste, 'il y a beaucoup de choses à voir et on espère avoir assez de temps et d'argent pour revenir.'

Partager cette vidéo :

Publié le 03/10/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages