Vidéo associée: 

L’opposition ukrainienne veut des sanctions européennes contre Kiev

Corps: 

Les représentants de l’opposition ukrainienne sont à Münich, en Allemagne, pour tenter de convaincre les Européens de prendre des sanctions contre le pouvoir à Kiev.

C’est dans la capitale bavaroise que se déroule la Conférence sur la Sécurité, en marge de laquelle Vitali Klitchko et Arseniy Iatsenyuk multiplient les rencontres avec les diplomates européens :

Arseniy Iatsenyuk, l’un des dirigeants du parti de l’ancienne Première ministre emprisonnée, Ioulia Timochenko :
“Les sanctions sont l’outil parfait pour convaincre notre gouvernement de se conformer aux standards de la démocratie, pas de la dictature”.

Mais certains haut-responsables estiment sans le dire que l’opposition ukrainienne en demande trop.

Radek Sikorski est le ministre polonais des Affaires Etrangères :
“Les sanctions, c’est plutôt la fin de la politique, et nous sommes dans une situation où le président ukrainien a fait des concessions importantes à l’opposition. Les négociations entre le gouvernement et l’opposition continuent et nous devons tout faire pour les encourager à trouver un compromis”.

Le chef de la Diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, a de son côté rencontré ses homologues ukrainien et russe. Les rencontres vont se poursuivre aujourd’hui, avec John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain, qui a déclaré qu’il demanderait “une enquête internationale sur les meurtres, tortures, enlèvements” en Ukraine.

Fariba Mavaddat, envoyée d’Euronews à Münich :
“Si l’Ukraine était à la une des discussions de cette conférence sur la Sécurité, la Syrie, l’Iran et le Proche Orient ont bien-sûr été également évoqués”.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité