Vidéo associée: 

Loi renseignement : une "puissance de frappe aux services secrets inégalée"

Corps: 

"On a offert une puissance de frappe aux services secrets qui est inégalée en termes de surveillance de masse des citoyens, avec des contrepouvoirs qui sont nuls", accuse Fabrice Arfi, journaliste à Médiapart et auteur de "La République sur écoute", invité de LCI. "Un contrepouvoir qui est consultatif, ce n'est plus un contrepouvoir", affirme-t-il.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/10/2015
Publicité