Vidéo associée: 

Loi Renseignement : l'étonnante "parabole de Germanwings" de Pierre Lellouche

Corps: 

Pierre Lellouche estime que le projet de loi sur le renseignement est "inconstitutionnel".

Explication : le député de Paris considère que seule une loi - votée par l'Assemblée et donc les députés - peut définir la liste des services qui, au sein de l'État, pourront utiliser les futures techniques de renseignement. Or, le gouvernement prévoit au contraire de procéder par décret, sans avoir recours au Parlement, donc.

"Avec les meilleures intentions du monde"

Pour appuyer son propos, le député UMP de Paris a fait une comparaison singulière qu'il a lui-même nommée la "parabole de Germanwings", en référence au crash d'un A320 en mars dans les Alpes-de-Haute-Provence. L'avion de ligne s'était écrasé alors que son copilote avait volontairement précipité la chute de l'appareil après s'être délibérément enfermé dans le cockpit de l'avion.

"Après le 11 septembre, il a été jugé intelligent de mettre, dans les avions commerciaux, des portes blindées pour éviter la pénétration (dans le cockpit) par des terroristes : l'intention était parfaitement louable. Quand un cockpit a été occupé par un déséquilibré, qu'est-ce qui s'est passé ? 150 innocents ont perdu la vie...", a déclaré le député UMP de Paris. Avant de demander : "Est-ce qu'il y a eu 150 victimes du terrorisme aux États-Unis ou en Europe depuis le 11 septembre 2001 ? Réponse : non !"

"Une loi, même avec les meilleures intentions du monde, peut avoir de mauvaises conséquences si elle est mal utilisée", a conclu Pierre Lellouche.

Partager cette vidéo :

Publié le 14/04/2015