Vidéo associée: 

L’OCDE avertit Londres des conséquences économiques d’un Brexit

Corps: 

L'Organisation de coopération et de développement économiques met en garde le Royaume-Uni sur les conséquences qu'engendrerait un Brexit. A moins de deux mois du référendum sur la question, l'OCDE a prévenu que l'incertitude a déjà commencé à avoir un impact négatif sur l'économie. Selon ses calculs, le PIB serait 3 % plus faible d'ici 2020 en cas de sortie de l'UE comparé au scénario d'un maintien dans l'Union.

'De la même façon qu'une taxe, le Brexit va affecter le bien-être et le porte-monnaie des citoyens britanniques. A la différence de la plupart des impôts, cette somme ne va pas financer les services publics ni combler le déficit budgétaire, La 'taxe' Brexit serait tout simplement une perte sèche', a déclaré Angel Gurria, le Secrétaire général de l'organisation lors d'une conférence à la prestigieuse London School of Economics à Londres.

Selon l'OCDE, cette chute du PIB équivaudrait à un coût moyen de 2.900 euros par foyer britannique. Ces mises en garde rejoignent celles du Fonds Monétaire International.

'Notre conclusion est sans équivoque. Le Royaume-Uni est bien plus fort comme partie intégrante de l'Europe et l'Europe est bien plus forte avec le Royaume-Uni comme élément moteur. Il n'y a pas d'avantage pour le Royaume-Uni à quitter l'Union européenne', a martelé Angel Gurria.

Dans le camp du Brexit, on se moque des recommandations de l'OCDE, qui avait, il fut un temps, vanté les mérites d'une adoption de l'euro.

Malgré le récent soutien appuyé du président américain Barack Obama en faveur du maintien au sein de l'Union européenne, les derniers sondages montrent une légère progression dans le camp du Brexit.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages