Vidéo associée: 

Litvinenko empoisonné : Poutine mis en cause

Corps: 

Le président russe Vladimir Poutine aurait approuvé l'opération visant à éliminer Alexandre Litvinenko.
Voilà ce que dit le rapport d'enquête britannique sur l'empoisonnement de l'ancien agent du KGB mort à Londres en 2006.
Selon le juge Robert Owen, le meurtre d'Alexandre Litvinenko a probablement été approuvé par le Kremlin.

'Ce qui s'est passé est absolument choquant', a déclaré le Premier ministre britannique David Cameron. 'Ce rapport confirme ce que nous avons toujours cru, et ce que le dernier gouvernement travailliste croyait à l'époque de ce meurtre épouvantable, c'est-à-dire qu'il a été commandité par un État'.

'C'est pourquoi le précédent gouvernement avait décidé d'expulser les diplomates russes, de délivrer des mandats d'arrêt et de refuser de coopérer avec les agences de renseignement russes, des mesures qui persistent', a poursuivi David Cameron.

Alexandre Litvinenko, ancien membre des services secrets russes est décédé d'une contamination au polonium-210, une substance radioactive mortelle très difficile à détecter.

En novembre 2006, c'est en compagnie de deux hommes, Andrei Lougovoï, un ancien du KGB et Dmitri Kovtoun, un homme d'affaires russe, que Litvinenko boit un thé dans le bar d'un grand hôtel londonien. Trois semaines plus tard, il meurt à l'hôpital.

Litvinenko enquêtait alors sur 'les liens éventuels entre Vladimir Poutine et le crime organisé', selon l'avocat de sa veuve.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/01/2016
Publicité

Contenus sponsorisés