Vidéo associée: 

L’Italie rend hommage aux migrants morts en mer

Corps: 

Le pays a commémoré ce lundi sa première 'Journée nationale de la mémoire et de l'accueil', trois ans jour pour jour après la tragédie de Lampedusa.

Le 3 octobre 2013, une embarcation avait pris feu et coulé tout près de l'île italienne: 366 corps avaient été récupérés. Les images des cercueils alignés avaient poussé l'Italie à lancer Mare Nostrum, une vaste opération de secours en mer. Elle a laissé la place un an plus tard à un dispositif européen qui s'est peu à peu étoffé et auquel s'ajoute désormais les navires humanitaires privés. Ces efforts ont permis de porter secours à des centaines de milliers de personnes mais n'ont pas pu empêcher la mer Méditerranée d'engloutir plus de 11.400 migrants depuis ceux de Lampedusa, selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR).

Depuis la tragédie de Lampedusa, l'Italie a enregistré l'arrivée de plus de 467.000 migrants, dont 132.000 cette année. Si les Syriens ont représenté jusqu'à un tiers de ces migrants, la quasi-totalité des nouveaux arrivants viennent d'Afrique subsaharienne. A partir du printemps 2015, le flux des Syriens s'est déplacé vers les îles grecques et la route balkanique, avant d'être stoppé par l'accord signé en mars entre la Turquie et l'Union européenne.

Ce lundi encore, jour de commémoration, des navires de la marine et des gardes-côtes italiens, d'autres bâtiments militaires engagés dans la zone et des bateaux humanitaires comme ceux de Médecins sans Frontières (MSF), SOS Méditerranée, Save the Children, Sea-Eye ou encore l'Astral des Espagnols de ProActiva Open Arms ont participé aux sauvetages de plus de 5600 personnes au large de la Libye.

Avec agence (AFP)

Partager cette vidéo :

Publié le 04/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité