Vidéo associée: 

L’Iran et la Turquie disent vouloir une solution pacifique à la guerre en Syrie

Corps: 

Le chef de la diplomatie iranienne était ce vendredi en visite à Ankara. Mohammad Javad Zarif a été reçu par son homologue Mevlüt Cavusoglu.

Parmi les sujets de discussions, la guerre en Syrie. L'Iran et la Turquie ont des positions opposées. Téhéran fait partie des soutiens de Bachar al-Assad, alors qu'Ankara plaide pour un départ du président syrien.
Mais en dépit de ces divergences, les deux hauts-diplomates ont dit vouloir mieux coopérer pour trouver une solution à ce conflit.

'Nous sommes d'accord sur un certain nombre de sujets, notamment la question de l'intégrité territoriale de la Syrie. En revanche, il y a d'autres sujets sur lesquels nous sommes en désaccord. Nous devons combattre ensemble les groupes terroristes et oeuvrer à une solution pacifique durable en Syrie. Pour ce faire, nous allons renforcer notre coopération.'
Mevlut Cavusoglu, ministre turc des Affaires étrangères

Cette rencontre turco-iranienne intervient quelques jours après la visite du président turc en Russie. Recep Tayyip Erdogan a rencontré Vladimir Poutine pour engager un nouveau dialogue y compris dans le dossier syrien.

'Nous nous réjouissons de constater une amélioration dans les relations entre la Turquie et la Russie. Ils veulent désormais coopérer davantage sur les sujets régionaux qui préoccupent les trois pays, l'Iran, la Turquie et la Syrie. Les Syriens doivent décider de leur avenir. Nous devons lutter ensemble contre le groupe Etat islamique et le front Al-Nosra.'
Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères

Les deux hommes ont également évoqué les dossiers commerciaux.
La Turquie a dit vouloir acheter davantage de gaz à l'Iran, souhaitant néanmoins qu'un terrain d'entente soit trouvé sur la question litigieuse du prix.

- avec agences

Partager cette vidéo :

Publié le 12/08/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité