Vidéo associée: 

L‘île grecque de Céphalonie encore sous le choc

Corps: 

L‘île grecque de Céphalonie dévastée par une série de tremblements de terre. D’une magnitude de 6,0 sur l‘échelle de Richter, le premier séisme majeur a frappé l‘île le 26 Janvier dernier. Le deuxième s’est produit il y a un peu plus d’une semaine, le 2 février. Aujourd’hui, où en sont les habitants ? Sur le terrain, en plein reportage, nos équipes en ont ressenti plusieurs répliques, le boulanger Giorgos Malioris, aussi.

“Nous sommes en état de choc. Vous avez senti vous aussi le tremblement de terre qui vient de nous secouer”, dit-il.

La Grèce est l’un des pays d’Europe les plus souvent touchés par des secousses telluriques. En 1953, un séisme meurtrier de magnitude 7,2 avait tué environ 450 personnes à Céphalonie et détruit une grande partie de l‘île.

Ce dernier séisme n’a, lui, pas fait de victimes, mais des centaines de maisons, d‘édifices publics et de routes ont été très endommagés. Près de 1 400 maisons ont été déclarées temporairement inhabitables.

“Lors du premier tremblement de terre, la maison s’est inclinée de trois degrés vers la gauche. L‘étage principal a été abîmé. Le deuxième séisme a accentué l’inclinaison à 45 degrés. Heureusement que je n‘étais pas à l’intérieur, sinon je serais mort”, explique un résident de Céphalonie.

35 000 personnes vivent sur l‘île de Céphalonie. Après les séismes, des centaines de familles se sont retrouvées sans toit. Dans un camps de tentes dressé par l’armée, une jeune-femme s’inquiète pour l’avenir. Elle vit ici avec sa fillette de sept mois.

“Je ne sais pas si je peux encore rêver. Je suis surtout inquiète pour ma fille”, dit en larmes Mema Synodinou.

Tout de suite après la catastrophe, une chaîne de solidarité s’est formée pour aider les plus touchés.

“Le musée de Lixouri, deuxième agglomération de l‘île, a été transformé en centre de distribution de nourriture et d’eau.
L’Etat , l’Eglise, des entreprises privées ou des anonymes ont déjà envoyé des tonnes de fournitures distribuées grâce à l’aide précieuse de nombreux bénévoles”, explique notre correspondant Michalis Arampatzoglou.

Les habitants de Céphalonie vivent principalement de l’agriculture et de la pêche, mais aussi du tourisme. Ils assurent que malgré les récents tremblements de terre, tout sera prêt pour la saison estivale, la grande majorité des infrastructures touristiques de l‘île ayant été épargnées. L’année dernière, près de 200 000 touristes ont visité Céphalonie, la plus grande des îles Ioniennes réputée notamment pour ses magnifiques plages.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité