Vidéo associée: 

Libye : la capture d’un chef d’Al-Qaïda source de colère

Corps: 

La capture par une unité d‘élite américaine d’un citoyen libyen à Tripoli a sucité une vague de colère en Libye, notamment à Benghazi où ont manifesté de nombreux militants islamistes. De son côté, le Congrès général national libyen, la plus haute autorité politique du pays, a officiellement dénoncé le raid américain, qualifié de “violation flagrante de la souveraineté nationale”. De son vrai nom Nazih Abdul Hamed al-Raghie, Abou Anas al-Libi, est un chef présumé du réseau Al-Qaïda recherché par le FBI pour son implication dans les attentats contre les ambassades américaines en Tanzanie et au Kenya qui avaient fait plus de 200 morts en 1998. Il est actuellement détenu sur un navire de guerre américain en Méditerranée.
Le Premier ministre libyen Ali Zeidan avait lui aussi critiqué indirectement l’opération américaine, estimant que les citoyens libyens devaient être jugés en Libye. Mais pour les groupes islamistes, il ne fait aucun doute que le chef du gouvernement a donné son feu vert à l’opération.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/10/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

08/12/2016

Pages

Publicité