Vidéo associée: 

Lhorreur en Syrie où une attaque chimique aurait fait au moins 58 morts

Corps: 

Des scènes d'agitation et de désespoir. Ce sont les images qui seraient celles d'une attaque chimique perpétrée dans la ville de Khan Cheikhoun, en Syrie. On y voit des habitants essayant de secourir des victimes inanimées et des blessés suffoquant. D'après une coalition d'agences de secours, l'Union des organisations de secours et soins médicaux, au moins 100 personnes ont été tuées. D'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, les victimes mortelles sont au moins au nombre de 58. Un médecin des Casques blancs, Shajul Islam, croit déceler les effets du gaz sarin.

'Cet hôpital déborde de patients qui ont été victimes d'une substance chimique, dit-il en se filmant, et ce n'est pas du gaz chloré, ça ne sent pas le gaz chloré. Nous avons vu beaucoup d'attaques au chlore et ça n'en est pas.'

Ce serait l'attaque au gaz toxique la plus meurtrière du conflit syrien après celle de 2013, près de Damas, qui avait fait plus de 1.400 morts.

'Je dormais quand l'avion nous a frappés, raconte un adolescent. Je suis sorti avec mon père mais ma tête a commencé à me faire mal. Je me suis évanoui et quand je me suis réveillé, j'étais dans cet hôpital.'

La ville frappée, dans la province d'Idleb, est une localité tenue par des rebelles et des islamistes. Immédiatement mise en cause par l'opposition, l'armée syrienne a démenti tout recours à des substances chimiques. L'armée russe, principal soutien du régime, a aussi affirmé n'avoir mené aucun raid dans la zone.

Attaque "chimique" en #Syrie : la #MaisonBlanche a qualifié l'attaque d'intolérable https://t.co/QRGNqlhX9w pic.twitter.com/3lh09YnvCF- RT France (@RTenfrancais) 4 avril 2017

Partager cette vidéo :

Publié le 05/04/2017