Vidéo associée: 

Publié le 16/01/2017

L’héritier de Samsung bientôt derrière les barreaux ?

Corps: 

En Corée du Sud, le vice-président du groupe Samsung risque la prison. Son arrestation a été demandée par les enquêteurs spéciaux, en charge du vaste scandale de corruption, ayant entraîné la chute de la présidente Park Geun-Hye. Il revient désormais à un tribunal de délivrer ou non un mandat d'arrêt.

Scandale en Corée du Sud: les enquêteurs demandent l'arrestation de l'héritier de Samsung https://t.co/bPT5aYgmAz pic.twitter.com/28AMnRG4gk- Trends-Tendances (@redacTendances) 16 janvier 2017

Lee Jae-Yong, qui n'est autre que l'héritier du groupe Samsung, est soupçonné d'avoir soudoyé celle qui est au coeur du scandale : Choi Soon-sil, la confidente de l'ombre de la présidente sud-coréenne. Actuellement en détention, elle a été entendue comme témoin ce lundi par le tribunal constitutionnel, qui doit entériner ou non la destitution de la chef de l'État, votée le mois dernier par le Parlement.

Samsung est accusé d'avoir versé d'importantes sommes d'argent aux fondations de cette sulfureuse femme d'affaires. Les enquêteurs tentent notamment de déterminer si le groupe sud-coréen a tenté d'influencer le gouvernement pour qu'il donne son feu vert à une fusion controversée en 2015. D'autres dirigeants de Samsung sont également dans le viseur des enquêteurs.

Avec AFP

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet