Vidéo associée: 

L’extrême droite européenne attend son heure, après la courte défaite en Autriche

Corps: 

L'échec sur le fil de Norbert Hofer au second tour de l'élection présidentielle autrichienne, c'est une quasi-victoire. Un avis partagé par Hofer, par les partis d'extrême-droite européens et, en premier lieu, par ses partisans :

'Cela n'a pas d'importance la manière dont cela va tourner, de savoir si Hofer sera Président ou pas, c'est tout simplement une étape capitale pour atteindre notre but.'

'Je sens que c'est un tournant pour toute l'Europe, nous sommes très heureux !'.

Pour nombre d'Européens, cette élection est un avertissement de plus pour l'Union européenne. Il y a eu celui du référendum sur l'accord d'association avec l'Ukraine célébré aux Pays-Bas en avril dernier.
L'écrasante victoire du NON, avait alors été capitalisée par Geert Wilders, leader du Parti de la Liberté, islamophobe d'extrême-droite, et elle avait surtout été présentée comme un vote de défiance envers l'Union européenne.
Et puis il y aura le référendum britannique qui pourrait sceller le destin de l'Union...

L'autre grand trait d'union entre les partis radicaux de la vieille Europe, c'est le rejet de l'immigration, voire l'islamophobie. En Allemagne, le mouvement PEGIDA en est l'expression la plus extrême, mais cette méfiance envers les musulmans
est partagée par l'AfD. Un manifeste électoral d'Alternative pour l'Allemagne déclare que l'Islam n'est pas compatible avec la constitution. Récemment, l'AfD, dirigée par Frauke Petry, est entrée dans trois parlements régionaux, avec des scores allant jusqu'à 24 % des voix dans le Land de Saxe-Anhalt.

'C'est un mouvement européen, mais avec néanmoins un certain nombre d'éléments à souligner. Il concerne plus le centre et le nord de l'Europe. En revanche, l'Espagne, le Portugal, l'Italie, sont relativement épargnés. Certes, en Italie, et même en Grèce, il y a Aube Doré et la Ligue du Nord, mais c'est sans commune mesure avec le poids de partis comme le FPÖ, comme le Front National, le Parti Populaire Danois ou les Vrais Finlandais', nous explique Pascal Delwitt, analyste politique de l'Université Libre de Bruxelles.

En France, le Front National a été élu dans plusieurs villes lors des élections municipales et a failli remporter deux grosses régions lors des régionales... Le FN a vu, dans la défaite du FPÖ autrichien, un résultat qui annonce des succès futurs... Selon la plupart des instituts de sondage français, Marine Le Pen sera présente au second tour des présidentielles de 2017, et elle est en position de gagner selon le candidat qui s'opposera à elle...

Partager cette vidéo :

Publié le 24/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité