Vidéo associée: 

Publié le 14/05/2017

Les violences continuent au Venezuela

Corps: 

L'opposition est d'autant plus remontée qu'en pleine crise politique Nicolás Maduro, le président vénézuélien, a décidé de modifier la Constitution. Une véritable déclaration de guerre pour ses opposants qui craignent que la future Constitution ne restreigne leurs droits.

Venezuela: heurts entre grands-parents et policiers #AFP pic.twitter.com/0altg8tZjl- Agence France-Presse (@afpfr) 13 mai 2017

Samedi Nicolás Maduro a de nouveau accusé le chef de l'opposition de tout mettre en oeuvre pour déstabiliser le pays.

'J'accuse Julio Borges pour toutes les violences, pour tous morts et les atrocités qui ont lieu dans le pays et pour son appel à la violence'.

A noter qu'un des leaders de l'opposition a déjà été jeté en prison.

Vénézuela: défilé de véhicules contre le président Maduro https://t.co/LYwCOCMnFp- RTBF info (@RTBFinfo) 14 mai 2017

Le Venezuela traverse une crise politique sans précédent sur fond de grave récession économique. Les blocages des grands axes routiers sont devenus quasi quotidiens.
En six semaines le bilan des affrontements commence à devenir très lourd : au moins 39 personnes sont mortes et des centaines de manifestants ont été blessés, selon des sources judiciaires.

Caracas : au milieu des gaz lacrymogènes, un violoniste joue l'hymne vénézuélien https://t.co/1T7bn5W6DK ABC pic.twitter.com/lWcUDpqo3A- L'important (Limportant_fr) 13 mai 2017

Avec Agences

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet