Vidéo associée: 

Les victimes de la thalidomide demandent réparation cinquante ans après

Corps: 

C’est le premier procès en Espagne de la thalidomide. Ce médicament, prescrit aux femmes enceintes dans les années 50 et 60, est responsable de malformations chez des milliers de personnes dans le monde. La firme qui l’a vendu, le groupe allemand Grünenthal, est pour la première fois poursuivi en justice par une association espagnole de victimes, Avite, qui réclame 204 millions d’euros pour ses quelque 180 membres, en fonction du degré de gravité de leurs malformations.

“Dans mon cas ma mère est très triste à cause de ce qui est arrivé, mais elle garde tout à l’intérieur et ne veut pas en parler, raconte Josefina Mompeo, clouée dans un fauteuil roulant. Aujourd’hui ça pourrait être un grand jour pour elle. En fait, arrivés à ce point, je ne sais pas ce qui peut arriver. Mais j’espère la justice, la justice pour tous”.

Mais plus de cinquante ans après, les dirigeants de Grünenthal peuvent-ils être désignés responsables ?

La justice espagnole rendra son verdict dans trois semaines.

Entre 10.000 et 20.000 personnes auraient subi dans le monde les effets désastreux de la thalidomide.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/10/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité