Vidéo associée: 

Les Ukrainiens divisés sur le référendum en Crimée

Corps: 

À Simferopol, la capitale de la Crimée, de nombreux habitants russophones sont favorables à la tenue du référendum, approuvé par le Parlement régional. Hostiles à une Ukraine tournée vers l’Occident, ces manifestants, qui arborent fièrement le drapeau russe, soutiennent pour la plupart le rattachement de la Crimée à Moscou.

“Personnellement, j’ai une opinion très négative des États-Unis. Regardez comment ils ont mis la moitié du monde à genoux’‘, dit cet homme. ‘‘Pour nous, la seule solution, c’est d‘être avec la Russie, comme cela on aura la paix et la prospérité en Crimée.”

Cette femme est plus mesurée : ‘‘Je soutiens la tenue d’un référendum, même si je ne sais pas encore ce que je vais voter’‘, dit-elle.

À Kiev, les avis sont évidemment beaucoup plus mitigés. Sur la place de l’Indépendance, de nombreux Ukrainiens soulignent que le Parlement de Crimée n’a pas respecté la loi en demandant un rattachement à la Russie.

“S’il y a une loi ukrainienne qui dit que le référendum doit être national, eh bien il faut qu’il soit national. S’ils veulent juste plus d’autonomie, laissons-les décider seul. La question, c’est : qu’est-ce que veut la Crimée ? Être avec la Russie ou juste vivre mieux ?”

Les nouvelles autorités ukrainiennes jugent anticonstitutionnelles le référendum lancé en Crimée. Elles ont engagé une procédure de dissolution du Parlement de la péninsule.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI